Les outils - Pro Action Coaching - Lyon

Prochainement...

La Sophrologie
à Lyon

PNL - Pro Action Coaching - Lyon

Sophrologie Caycédienne

La sophrologie a été créée en 1960 par le Docteur Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre espagnol. Elle est issue d’un courant humaniste influencé par la neurologie et la psychologie et s’inspire également de l’hypnose et de disciplines orientales telles que le yoga ou le zen ainsi que d’autres techniques inspirées des voyages en Inde, au Tibet et au Japon de son fondateur.

Définition de la sophrologie

Le terme sophrologie signifie littéralement « étude de l'harmonie de la conscience ». La sophrologie se définit donc comme la science de la conscience qui permet l’harmonie du corps et de l’esprit.

 

La sophrologie est une méthode psychocorporelle utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie.

SOS  équilibre/harmonie
PHREN conscience/esprit
LOGOS science/étude

La sophrologie est un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être. C’est une discipline qui aide chacun(e) à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. 


La sophrologie a pour objectif d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, sur le plan professionnel comme personnel, ainsi que de gérer plus efficacement le stress et les émotions « négatives ». Cette méthode a pour objectif de nous rendre autonome face aux différents événements de la vie.

Les 4 principes de la sophrologie Caycédienne

PROGRAMMATION

Le principe d’action positive

toute action positive sur le corps ou l’esprit se répercute positivement sur la personne dans son ensemble (sur la conscience de l’être). La répétition du positif amène à développer de nouvelles habitudes de pensées et de comportements, des valeurs qui renforcent un état de sérénité et de bien-être. Il ne s’agit pas de nier le négatif mais de s’entraîner à porter notre attention plutôt vers le positif et si nous percevons du négatif, de l’accueillir simplement comme tel.

NEURO

Le principe du schéma corporel comme réalité vécue

Le schéma corporel n’est pas seulement la représentation que chacun se fait de son corps, il comprend également des sensations, un contenu affectif et émotionnel, une conception mentalisée incluant des facteurs sociaux et des jugements de valeurs sur le corps. Le schéma corporel inclut donc notre histoire personnelle et fait la liaison entre le corps et le monde extérieur.

LINGUISTIQUE 

Le principe de réalité objective

Le sophrologue doit comprendre et percevoir son propre état de conscience et celui de la personne qui le consulte. Pour cela, il s’engage à pratiquer lui-même la sophrologie quotidiennement. Cet entraînement personnel permet d’être le plus objectif possible par rapport à soi, aux autres et à son environnement sans porter de jugement de valeur mais simplement en considérant les choses pour ce qu’elles sont. Ce principe permet au sophrologue de fixer avec son patient des objectifs concrets et réalistes qui tiennent compte de la réalité.

Le principe d’adaptabilité

le sophrologue s’adapte avec souplesse à la réalité des personnes qu'il reçoit, et non l’inverse. L’adaptabilité est aussi la capacité à conserver un point de vue positif, à gérer son stress et réagir efficacement aux situations nouvelles et aux difficultés rencontrées.

BG-01_edited_edited.png

Le concept d’Alliance Sophronique

L’Alliance est la relation entre le sophrologue et la personne qu’il accompagne. En sophrologie, il s’agit d’une relation sujet-sujet ou adulte-adulte. C’est dans cette intentionnalité que réside toute la force de l’alliance.

Dans le cadre de l’alliance, le sophrologue renonce à toute attitude directive par rapport à son client/patient et opte plutôt pour une attitude visant à l’informer et à l’orienter. L’Alliance implique également que le sophrologue utilise le « je » ou le « nous » pour guider oralement la pratique et qu’il réalise aussi cette pratique avec son client/patient.

Le coaching PNL - Pro Action Coaching - Lyon

Les champs d’application de la sophrologie :

La sophrologie est une méthode d’entraînement qui permet à la personne qui la pratique de développer des capacités qui pourront être utilisées pour mieux gérer les tracas de la vie quotidienne. Elle permet également de se préparer efficacement à un événement spécifique (accouchement, entretien professionnel, examen, compétition sportive…). Elle peut encore être utilisée en complément d’un traitement médical (traitement des addictions, gestion de la douleur, préparation à une opération…). Ses champs d’application sont donc nombreux.

 

En voici quelques exemples :

  • La gestion du stress et de l’anxiété

  • La gestion des émotions

  • La gestion de la douleur

  • La confiance en soi

  • Les troubles du sommeil

  • Les troubles alimentaires

  • L’accompagnement au changement

  • La concentration et la mémorisation

  • Le sport et la préparation mentale

  • La préparation aux examens

  • L’accompagnement aux traitements médicaux

  • La préparation à l’accouchement et à la parentalité

Introspection

Déroulement d’une séance

Toute première séance commence par un temps d’échange entre le sophrologue et le participant afin de bien identifier les attentes et les besoins de ce dernier. Cette phase d’échange comprend un temps de questionnement plus connu sous le nom d’anamnèse. 

Une séance dure environ une heure et se déroule traditionnellement de la façon suivante :

  • Le dialogue pré-sophronique : moment d’échange sur les avancées depuis la séance précédente. Le sophrologue explique le déroulement de la séance à venir (ses objectifs, bénéfices et son protocole).

  • La pratique : Elle est guidée par le sophrologue et commence par une phase de détente au moyen d’une lecture corporelle qu’on appelle « sophronisation ». Elle comprend également des exercices de relaxation dynamique ou des techniques spécifiques, avec ou sans visualisations positives selon l’objectif de la séance. Elle se termine par une phase de « désophronisation » qui consiste à revenir, à son rythme, à un niveau de vigilance normal.

  • Le dialogue post-sophronique : moment où le pratiquant s’exprime, s’il le souhaite, sur le vécu de l’exercice (ressenti, sensations, objets de visualisation).

La fréquence est généralement d’une séance par semaine ou 2 séances par mois. En moyenne, le suivi dure deux à quatre mois (8 à 12 séances). Cette durée sera plus ou moins longue selon les besoins du client.