Focus sur la préparation mentale

Focus sur la Préparation Mentale

Le coaching - Pro Action Coaching - Lyon

La préparation Mentale

Passionné de sport depuis toujours, j’ai pratiqué le métier de coach sportif pendant près de 10 ans et je m’intéresse dorénavant tout particulièrement à l'aspect mental et émotionnel de la performance, au sens large du terme.

En effet, je me suis formé à la PNL et à l’hypnose Ericksonienne afin de mieux appréhender les difficultés rencontrées par les sportifs sur le plan mental et émotionnel, mais aussi pour lever les blocages psychologiques de toute personne (sportive ou non) ayant une « performance » à produire ou un évènement à préparer. Je me propose de les aider à exploiter pleinement leur potentiel à travers un accompagnement personnalisé.

La préparation mentale n'est évidemment pas réservée au sportif de haut niveau, tout un chacun peut en retirer les bienfaits et la préparation mentale peut s’avérer utile dans tous les domaines de votre vie.

Vous voulez faire bonne impression le jour d'un entretien d’embauche... préparation mentale !

Vous avez une présentation capitale à faire dans le cadre de votre travail... préparation mentale !

Vous voulez profiter pleinement du jour de votre mariage... préparation mentale !

 

Quel dommage de rater une "prestation" ou un évènement parce qu'on a peur d'échouer, parce qu'on est stressé(e) ou débordé(e) par ses émotions...

Fomule de coaching - Pro Action Coaching - Lyon

En quoi la préparation mentale est-elle concrètement utile ?

Changer vos croyances limitantes :

Vous vous êtes mis en tête que vous êtes moins bon que votre adversaire, que vous allez perdre vos moyens en prenant la parole en public, vous pensez peut-être même depuis toujours que les autres valent mieux que vous, que vous n'êtes pas fait pour réussir… Il est grand temps de reprogrammer votre mentale et de changer vos croyances limitantes avec l’hypnose ou la PNL !

Modifier vos émotions, vos sensations :

L’ancrage PNL consiste généralement à associer une émotion positive (confiance, détente, combativité…) à un geste ou un mot. L’idée étant d’associer le geste ou le mot à cette émotion pour pouvoir appeler à nous cette émotion à n’importe quel moment.

Pour illustrer le fonctionnement de l’ancrage PNL, quel meilleur exemple que la fameuse madeleine de Proust. Dans le roman, À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, l’odeur et la saveur d’une madeleine plonge le narrateur dans ses souvenirs d’enfance et les émotions qui leur sont associées. Un stimulus extérieur particulier (ici l’odeur et la saveur de la madeleine) génère une réponse interne précise (l’émotion de nostalgie).

Si ce phénomène se produit, c’est par ce que le cerveau est le roi de l’association. Il associe facilement un stimulus (lieu, odeur, objet, image, son…) à une sensation précise.

L’ancrage est un processus naturel et la plupart des ancres opèrent de façon inconsciente, impactant votre état d’esprit et votre comportement. Vous avez probablement déjà fait l’expérience de ressentir  

une énergie positive à l’écoute de votre musique préférée. À l’inverse, vous pouvez ressentir une forme de malaise dans un lieu particulier (chez le dentiste par exemple…). Vous avez réalisé vos propres ancrages, associant un stimulus externe (la musique, ou le cabinet du dentiste) à un état interne particulier (énergie positive ou stress). Ces associations (ou ancres) peuvent être très utiles ou contre-productives.

La bonne nouvelle est que les ancres non désirées peuvent être changées ou éliminées par différentes techniques PNL (comme le Swish et la désactivation d’ancre négative par exemple) ou par l’hypnose.

Vous pouvez aussi réaliser vos ancrages en anticipation de situations à venir. Imaginez que vous ne soyez pas en confiance à l’idée de faire une présentation dans le cadre de votre travail. Vous réalisez, en préparation de l’évènement, un ancrage de confiance en y associant un geste. Durant votre présentation, vous faites le geste (discret) que vous avez associé préalablement avec une émotion de confiance en vous. Cela vous permet de reprendre confiance et bien-sûr d’être plus performant lors de votre présentation.

Vous programmer à réussir :

Vous pouvez vous programmer à réussir ou à échouer… Attention aux messages que vous envoyez à votre cerveau : "je suis nul", "Je n'y arriverai jamais", "C'est trop difficile pour moi", sont des messages qui risquent de se matérialiser, et par conséquent, de valider et renforcer le discours peu flatteur que vous avez à propos de vous-même. Mettez de la conscience sur votre dialogue interne, apprenez le langage de la programmation positive, celui qui parle à votre inconscient, pour vous préparer mentalement à réussir.

Tout comme le dialogue interne, les images mentales vont conditionner la réussite ou l’échec de votre performance…

Construire des visualisations mentales positives :

Certaines images mentales nous paralysent alors que d’autres nous stimulent. Prenons l’exemple d’un joueur de tennis qui sert pour le gain du match. L’image mentale de la balle qui sort du court, et qui relance l’adversaire dans la partie, risque de parasiter fortement la qualité de service du joueur.

L’image limitante doit être remplacée par une visualisation mentale positive : l’image de la balle à l’intérieur du court, l’image du joueur qui se voit remporter le match, et voit les spectateurs se réjouir de sa victoire, vont forcément élever son niveau de confiance et ses chances de réussite.

En effet, le cerveau ne fait pas la différence entre l’imaginaire et le réel. Cela veut dire que notre cerveau donne à l'imagination un pouvoir réel. Anticiper émotionnellement le bonheur et la fierté d'avoir gagné, vous permet de leurrer votre cerveau et de changer votre état interne. Encore une fois, ce qui s’applique au domaine du sport, peut être transposé à d’autres domaines où il est nécessaire de produire une « performance ».

Doper naturellement votre corps : Quand vous avez peur, l’amygdale est activée et déclenche toute une série de réaction dont une surproduction d'adrénaline (l'hormone du stress). Si vous vous réjouissez à l'idée de remporter une compétition, ou que les choses se passent de la manière dont vous l’espérez dans tout autre contexte, vous mettez en mouvement le circuit de la récompense avec

production, entre autre, de la dopamine. La préparation mentale vous permet bien de vous doper… mais naturellement

Image by Jean-Philippe Delberghe

Vous avez compris à quel point la PNL ou l’hypnose peuvent être les alliées de votre préparation mentale. Il existe de nombreuses techniques dans chacune de ces disciplines. La meilleure façon de déterminer l’outil étant le plus approprié à votre situation est d’en discuter directement ensemble. N’hésitez pas à me contacter, je serai ravi de pouvoir vous accompagner en préparation mentale et dans la réalisation de ce qui est vraiment important pour vous.