top of page

L’AUTO SABOTAGE : LES HISTOIRES QUE L'ON SE RACONTE



La volonté de changer provient très souvent d’un ras le bol à vivre une situation pénible et douloureuse. Lorsqu’une personne m’exprime une réelle volonté de changement mais qu’elle ne parvient pas à le concrétiser, je lui propose de faire le « diagnostic » de sa situation. Le but est d’apporter la clarté et le recul qui font défaut à cette personne prise dans la spirale de ses difficultés.

Au cours de ces échanges, je m’étonne de constater que des personnes qui vivent de grandes souffrances par rapport à une situation puissent n’avoir rien entrepris ou presque pour en sortir.

Puis je me rappelle que j’ai moi-même longtemps vécu des moments difficiles (en lien avec la timidité) sans vraiment mettre en place d’actions concrètes pour amorcer un changement en profondeur. Et je me souviens également de ce qui m’a maintenu si longtemps dans l’immobilisme ou les fausses solutions… Mais comme je ne souhaite pas faire de projection, je préfère questionner la personne sur les raisons qui l’ont empêché d’évoluer jusqu’à maintenant.


Et lorsqu’elle m’apporte la réponse, je découvre une partie des croyances qu’elle a sur elle et sur le monde. A titre personnel, je profite par la même occasion d’une piqûre de rappel. C’est notre capacité à nous raconter des histoires qui nous amène à vivre (ou fait perdurer) nos difficultés. Et pour le coup, chacun se raconte sa propre histoire, mais chaque histoire sert le même intérêt : nous procurer une excuse pour laisser les choses en l’état. Excuse qui produit toujours le même effet : nous empêcher d’aller au cœur du problème…


Nous avons tous nos propres contradictions. J’ai eu les miennes pendant longtemps concernant la timidité avant qu’on me permette d’en prendre conscience. J’espérais par exemple devenir plus à l’aise dans les relations sociales en regardant des vidéos sur mon ordinateur ou en lisant des livres de développement personnel tranquillement assis sur mon canapé... Cela peut sembler naïf avec du recul, mais c’est précisément ce recul qui me manquait et qui manque à toute personne empêtrée dans son problème.


La validation des histoires que l’on se raconte et le manque de recul par rapport à soi-même participent à maintenir la situation en l’état. En tant que coach, je considère qu’il est de mon devoir d’aider la personne à entendre ses propres incohérences. Par conséquent, lorsqu’une personne me parle d’un changement d’environnement récent qui est à l’origine de ses difficultés, je creuse davantage pour savoir si ses difficultés n’étaient pas présentes avant que ce changement ne survienne. Elle reconnaît que c’est bien le cas.


Lorsqu’elle soutient que les choses devraient s’améliorer d’elles-mêmes avec le temps, je lui demande comment ses difficultés ont évolué jusqu’à maintenant. Elle me répond que c’est de pire en pire.


Lorsqu’elle me dit qu’elle a toujours été comme ça et qu’elle doute de parvenir à changer un jour, je l’amène à chercher des moments où elle a fonctionné autrement. Elle finit par en trouver, ce qui signifie qu’elle est capable d’agir efficacement quand certaines conditions sont réunies (contrairement à ce qu’elle pense et affirme) mais qu’elle ne sait pas encore appliquer sa stratégie « gagnante » à tous les contextes.

Cela peut sembler dur de confronter la personne à ses contradictions. Mais qu’espérer de plus d’un diagnostic que d’identifier les points de blocages et de permettre les prises de conscience nécessaires à l’amélioration de sa situation ?

Alors j’utilise mon expertise de coach pour permettre à la personne défaire face à ses propres contradictions. Avec l’expérience, je n’hésite plus un instant à tourner le miroir vers la personne pour qu’elle puisse se voir penser, parler et agir, car je sais que cela peut déclencher un déclic salvateur. C’est, selon moi, une grande marque de bienveillance que de mettre l’autre temporairement dans l’inconfort lorsque l’on est persuadé que cela va lui permettre d’avancer.

Face à nos propres contradictions et incohérences, on peut se demander pourquoi une partie de nous-même cherche à nous mener en bateau. Pourquoi cherche-t-elle à brouiller les pistes ? N’a-t-elle pas intérêt à ce que le problème soit résolu ? N’est-elle pas de notre coté ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la partie de vous qui se manifeste dans les situations qui vous posent problème, est persuadée d’agir pour votre bien. Elle cherche à vous protéger mais vous met involontairement en difficulté en activant un mécanisme de défense. De son point de vue, les comportements de protection qu’elle utilise représentent la meilleure façon d’agir. Peu importe pour elle que vous fassiez l’expérience du contraire en situation et que vous aimeriez vraiment vous comporter autrement.

Cette partie de vous ressent une peur profonde qui l’obsède. Elle veut absolument éviter que cette peur ne se concrétise à nouveau. Car cette situation tant redoutée, vous l’avez déjà vécue et vous en avez souffert. Lorsque cette souffrance a été vécue pour la première fois dans votre histoire personnelle, cette partie a mis en place une stratégie pour éviter de la vivre à nouveau. Qu’elle ait été efficace ou pas, c’est la réponse qui a été apportée à l’époque et vous n’aviez peut-être pas la possibilité de faire autrement. C’était probablement la meilleure chose à faire avec vos moyens du moment.

Mais aujourd’hui, alors que vous disposez de plus de capacités et de ressources, cette partie continue d’appliquer la même stratégie de façon automatique. Elle « calque » sa façon d’agir à toutes situations qui lui évoquent la situation d’origine. Elle ne cherche pas à savoir si sa réaction est toujours adaptée à ce que vous vivez aujourd’hui, car elle est rester bloquée dans le passé et agit comme elle l’a fait à l’époque. Toujours en croyant bien faire.


Tant que vous ne serez pas en mesure de percevoir l’intention que cette partie a pour vous (ce qu’elle veut de bien pour vous ou qu’elle veut vous éviter), elle cherchera à répondre à cette intention à sa façon à elle (la seule qu’elle connaît). Si vous parvenez à identifier ce qui la pousse à agir malgré vous, vous pourrez alors satisfaire son besoin d’une manière qui sera plus profitable pour vous. Vous éviterez alors que cette partie de vous prenne le contrôle et agisse d’une façon qui ne vous rend pas service.

Lorsque vous vivez une difficulté, cela se passe donc à 2 niveaux. Le premier est le niveau conscient. Il découle de notre analyse de la situation et de toutes les conclusions que vous avez pu tirer à force de vivre les mêmes difficultés à répétition. Cette réflexion autour du problème vous permet de définir les éléments qui, selon vous, sont à l’origine de notre problème.


Comme nous avons pu le voir, vous pouvez être induit en erreur par votre mental qui croit connaître les raisons de vos difficultés et vous apporte des solutions qui ne sont pas les bonnes. C’est ce qui explique que vous pouvez vous maintenir très longtemps dans une situation qui pourtant génère beaucoup de souffrances pour vous.


Le second niveau est inconscient. Il comprend toutes les croyances qui se sont installées et ancrées en vous à travers vos expériences de vie et d’autres facteurs tels que votre éducation ou la culture du pays dans lequel vous avez grandi. C’est le niveau le plus impactant sur vos comportements. Entre le niveau conscient (la raison) et l’inconscient, c’est toujours l’inconscient qui prend le dessus. Comme je l’ai évoqué précédemment, chacun a sa propre histoire et a mis en place ses propres mécanismes de défense au cours de sa vie pour répondre de la meilleure façon possible aux difficultés traversées. Il est donc nécessaire de faire émerger les mécanismes enfouis dans l’inconscient pour atténuer leur influence sur vous aujourd’hui et reprendre du pouvoir sur vos comportements.

Si vous êtes vraiment déterminé à lever vos blocages, je vous offre une session stratégique avec moi pour vous permettre de déconstruire les histoires qui vous maintiennent dans l’immobilisme. Nous échangerons par téléphone pour faire le « diagnostic » de votre situation. Je vous aiderai à mettre de la lumière sur les points qui vous bloquent. Vous serez ensuite libre de les travailler de votre coté ou de profiter de mon accompagnement.

Réservez votre appel dès maintenant : https://proactioncoaching-4.youcanbook.me

5 vues0 commentaire
bottom of page