top of page

LES ROUAGES DE LA PRISE DE POIDS PSYCHOLOGIQUE : Quand l'esprit influence la balance



Introduction:

La prise de poids est souvent considérée comme un problème lié à des déséquilibres alimentaires ou à une activité physique insuffisante. Cependant, il est crucial de reconnaître le rôle significatif que les facteurs psychologiques peuvent jouer dans ce processus. La prise de poids psychologique résulte d'une interaction complexe entre les émotions, les pensées et les comportements. Cet article explore les mécanismes subtils derrière la prise de poids d'origine psychologique.


1. Gestion Émotionnelle par l'Alimentation :


a. Compensation Émotionnelle :

  • Beaucoup de gens utilisent la nourriture comme moyen de gestion émotionnelle, cherchant le réconfort lors de moments difficiles. Cela peut entraîner une surconsommation de calories qui n’a aucun lien avec la faim physique.


b. Évitement Émotionnel :

  • Certains individus peuvent éviter de faire face à des émotions difficiles en se plongeant dans la nourriture. La consommation d’aliment devient alors une source de distraction, une façon de se détourner de l’inconfort émotionnel. Cela peut devenir une habitude malsaine conduisant à la prise de poids.

2. Habitudes Alimentaires Conditionnées :


a. Associations Plaisir/Nourriture :

  • Des associations perçues comme positives entre certaines émotions, activités ou environnements et la nourriture peuvent se développer, créant des habitudes alimentaires conditionnées. Par exemple, le plaisir peut être lié à la consommation de snacks pendant le visionnage de films ou à la dégustation de sucreries après une journée de travail.


b. Cycles de Récompense :

  • Les cycles de récompense peuvent s’installer où la nourriture devient un moyen rapide et facile d'obtenir une gratification, renforçant ainsi le lien entre les émotions positives et la consommation de nourriture. Souvent, ces cycles découlent de notre enfance et de notre éducation, où la nourriture était utilisée comme une récompense de nos bonnes actions . N’avez vous jamais entendu : "puisque tu as été sage, tu as le droit à un chocolat" ?


3. Croyances et Pensées Limitantes :


a. Croyances Négatives sur le Corps :

  • Certaines croyances négatives sur le corps peuvent conduire à des comportements alimentaires malsains, tels que les régimes drastiques ou la consommation excessive de nourriture, provoquant une succession de prises et de pertes de poids brutales ainsi que des déséquilibres physiologiques importants. Croire par exemple que l’on est condamné à être en surpoids à cause d’une mauvaise génétique peut entraîner un sentiment d’impuissance et l'acceptation passive de sa situation. Ces croyances limitantes créent des barrières psychologiques significatives, entravant notre capacité à adopter des habitudes de vie saines et à atteindre nos objectifs de poids.  


b. Auto-Sabotage :

  • Même si consciemment nous voulons maigrir, une partie de nous peut s’y opposer et ruiner nos efforts. Les pensées limitantes, telles que "Je vais encore reprendre les kilos perdus comme la dernière fois " ou "Si je n’essaye pas de maigrir, je ne prends pas le risque d’échouer", contribuent à saper notre motivation et à saboter nos tentatives de perte de poids. Notre esprit est composé de différentes parties, chacune ayant ses propres désirs, besoins et motivations. Lorsqu’une partie de nous adopte un comportement qui dessert notre objectif, elle agit avec une intention positive qu’il sera nécessaire de mettre à jour afin d’y répondre d’une manière qui ne limitera plus l’atteinte de l’objectif fixé.


4. Stress et Hormones :


a. Réponse au Stress :

  • Le stress chronique peut déclencher la libération de cortisol, une hormone liée à la prise de poids et au stockage de graisses en particulier autour de la région abdominale. Certaines personnes peuvent réagir au stress en cherchant du réconfort dans la nourriture plutôt que de chercher de l’apaisement dans des activités plus saines comme le sport, la peinture ou la relaxation. Évidemment, l’idéal reste de comprendre et traiter la source de notre stress.

b. Sommeil Inadéquat :

  • Un sommeil insuffisant peut perturber les hormones régulant l'appétit, comme la leptine et la ghréline. Cela peut entraîner des fringales accrues et des choix alimentaires hypercaloriques pour compenser le manque d’énergie, contribuant ainsi à la prise de poids. De plus, la fatigue due à un manque de sommeil peut diminuer la motivation et rendre difficile la tenue d’une activité physique régulière.


5. Pressions Sociales et Image Corporelle :


a. Pressions Sociales :

  • La pression sociale, souvent amplifiée par les réseaux sociaux, peut influencer négativement l'image corporelle. Les normes de beauté irréalistes peuvent entraîner des comportements alimentaires restrictifs, des régimes excessifs et des troubles de l'alimentation, contribuant à la prise de poids psychologique. Notre morphologie et notre métabolisme sont uniques et nous avons chacun un poids de forme qui nous est propre pour optimiser notre énergie et notre santé.


b. Comparaisons et Environnement Social :

  • Les comparaisons constantes avec les autres et la pression sociale peuvent influencer les choix alimentaires, menant parfois à des régimes extrêmes qu’il est impossible de maintenir dans la durée. La reprise inévitable des kilos brutalement perdus fait émerger un sentiment d’échec accompagné bien souvent de culpabilité et de dévalorisation.


Conclusion :

La prise de poids psychologique est un phénomène complexe résultant de divers mécanismes subtils. Il est essentiel de reconnaître l'impact des émotions, des pensées et des comportements sur notre relation avec la nourriture pour adopter une approche holistique de la santé mentale et physique. La prise de conscience de ces mécanismes constitue le premier pas vers des habitudes alimentaires plus saines et une gestion émotionnelle plus efficace. Si vous n’avez jamais pris en considération les dimensions émotionnelles et psychologiques lors de vos précédentes tentatives de perte de poids, il peut s'avérer grandement bénéfique pour vous d’explorer ces aspects plus en profondeur.

3 vues0 commentaire
bottom of page