HYPNOSE ET SOMMEIL




L’hypnose est porteuse de promesses par rapport au sommeil. Ces promesses proviennent de l’image renvoyée par les spectacles d’hypnose et les ruptures de pattern qui donne l’impression que les volontaires s’endorment instantanément. Ces démonstrations spectaculaires laissent à penser qu’il suffira d’une séance d’hypnose pour dormir chaque nuit profondément… « Et maintenant, tu dors ! » mais l’hypnose n’est pas magique, ni miraculeuse.


L’amélioration du sommeil nécessite une approche globale qui va demander de (re)considérer de multiples facteurs tels que l’alimentation, la consommation de boissons énergisantes ou de psychotropes, l’activité physique, le stress, l’utilisation des écrans, et bien d’autres choses jusqu’à la présence d’un animal de compagnie dans votre chambre…


Il y a 2 aspects distincts à prendre en compte dans le sommeil :


- l’aspect mécanique (ou superficiel) qui comprend des paramètres comme le niveau de vigilance, l’activité mentale ou le relâchement corporel, paramètres qui s’améliorent rapidement et efficacement avec l’hypnose. Il s’agit alors d’une forme de rééducation à l’endormissement.


- les causes profondes qui peuvent être en lien avec la situation actuelle de la personne ou des évènements de son passé. Pour agir sur les causes profondes un travail plus conséquent de coaching ou de thérapie permettra d’apporter un changement durable.


Le sommeil peut tout à fait faire l’objet d’un traitement sur les symptômes grâce à l’hypnose afin de répondre à l’urgence et d’apporter un confort immédiat, sans nécessairement travailler sur les causes. Dans ce cas, l’hypnose s’attachera à répondre aux troubles du sommeil de nature purement mécaniques et fera office de médicament naturel, comme une sorte de somnifère sans effet secondaire.


L’anamnèse, réalisée avant toute première séance d’hypnose, consiste à recueillir des informations générales sur la personne mais aussi des informations spécifiques concernant les troubles du sommeil (s’il s’agit de l’objet de la demande). Cette phase de questionnement permet également au praticien ou coach de s’assurer que la personne ne consulte pas en première instance, qu’elle a effectué au préalable les examens médicaux nécessaires et obtenu un traitement approprié. L’anamnèse permet aussi de lever certaines croyances sur le sommeil et parfois de résoudre des problèmes qui n’en sont pas vraiment. En effet, nous ne sommes pas tous égaux en matière de sommeil et lorsque certains peuvent dormir 6h et se sentir totalement présents et plein d’énergie le lendemain, pour d’autres, 9h de sommeil seront nécessaires pour « recharger » les batteries et se sentir opérationnels pour la journée. De plus, regarder le plafond pendant 2 heures avant de trouver le sommeil peut être la conséquence de vouloir se synchroniser sur le rythme de son/sa partenaire alors que le nôtre est simplement différent.


« S’endormir n’est pas dormir » de la même façon que « le voyage n’est pas la destination ». S’endormir est un processus, un cheminement. Le travail sur le sommeil en hypnose va plutôt consister à favoriser l’endormissement. Cela ne signifie pas nécessairement de rendre ce processus plus rapide mais plutôt de faire en sorte qu’il ne soit pas nécessaire de réunir toute une série de conditions pour s’endormir. Nous pouvons nous représenter le sommeil comme une bulle protectrice et nous endormir dans un contexte très favorable nous amène à construire une bulle légère qui sera plus sensible aux perturbations extérieures. Au contraire, nous endormir dans un contexte défavorable va nous demander plus d’ « efforts » afin de façonner une bulle plus épaisse que les perturbations extérieures auront du mal à « percer » et le sommeil qui va en découler sera donc plus profond. Cela permet déjà de nous enlever un peu de « pression » quant à cette volonté de s’endormir rapidement car passer plus de temps à nous endormir peut nous permettre aussi de plonger dans un sommeil plus profond.


De nombreuses personnes connaissent des troubles du sommeil car leur niveau de vigilance est trop élevé au moment de dormir. Le relâchement total de la vigilance n’est pas du tout naturel. Si j’ai pu écrire cet article et vous le lire, c’est que nos ancêtres ont été des champions de la vigilance à l’instinct de survie particulièrement développé. Nous avons hérités de leurs gênes pour le meilleur et pour le pire… Si à une certaine époque, la sensibilité aux bruits extérieurs était un véritable atout pour se réveiller avant d’être dévoré par un prédateur, être sorti du sommeil par la moto du voisin lorsqu’il part travailler à 5h du matin n’est pas vraiment indispensable de nos jours… Apprendre à relâcher la vigilance est nécessaire pour dormir profondément et le relâchement de la vigilance s’apprend facilement avec l’hypnose. La réduction de la vigilance ne permet pas uniquement de dormir plus profondément mais aussi d’économiser de l’énergie pendant la journée en mettant plus facilement l’activité mentale en pause quand les conditions le permettent.


Le sommeil difficile n’est pas toujours un symptôme mais parfois la cause de conséquences fâcheuses que nous rencontrons au cours de la journée. C’est le cas, par exemple, des pulsions alimentaires, des sautes d’humeur ou des difficultés de concentration car le contrôle de soi exige une grande quantité d’énergie qui n’est plus forcément disponible lorsque l’on manque de sommeil. Cela explique notamment que les pulsions alimentaires soient plus fréquentes le soir, quand nos réserves d’énergie ont déjà été bien entamées. C’est pourquoi l’amélioration du sommeil résout parfois les difficultés ou problèmes vécus dans notre quotidien.


Voici quelques thématiques de séance d’hypnose en lien avec le sommeil sur lesquelles travailler :


- endormissement difficile

- réveil fréquent

- sommeil léger/agité

- cauchemars

- amélioration de la qualité de réveil

- coupure vie professionnelle et privée

- Insomnie

- Stress

- mental hyperactif

- …


Bien entendu, vous n'aurez pas besoin de faire appel à moi à chaque fois que vous compterez passer une nuit tranquille et régénérante. Nous développerons en séance les ressources spécifiques répondant à vos besoins personnels. Certaines de ces séances pourront être reproduites facilement chez vous, en autohypnose, une fois que nous les auront vécues ensemble et que je vous aurais enseigné comme les reproduire en toute autonomie.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout