ÊTRE ALIGNÉ(E) AVEC SES VALEURS

Dernière mise à jour : 2 août



Dans le développement personnel, le sentiment d’alignement est souvent évoquer pour tendre vers plus de bien-être et d’épanouissement. Être aligné(e) d’accord, mais avec quoi exactement ?* C’est là que les fameuses valeurs interviennent. Elles fournissent une direction de référence, à la manière d’une boussole, pour nous aider à naviguer sur le long fleuve (pas toujours) tranquille de la vie. Elles donnent un sens à notre existence. Les valeurs seraient donc les repères à suivre pour nous mener au bonheur. Avant de nous laisser guider par elles, prenons un petit temps pour définir ce que sont les valeurs.


L’étymologie nous renseigne sur les différents sens du mot « valeur ». Du latin « valor » qui signifie avoir de la valeur, de la vertu, les valeurs renvoient à l'appréciation de la qualité d'une personne ou d’une chose qui la rend digne d’estime. Dérivé de « valere » (être fort, puissant), les valeurs nous permettent de ressentir une grande force intérieure lorsque nous les activons. Elles ont un impact puissant sur nous et influencent également nos émotions et nos comportements. Le mot valeur renvoie également au prix que nous accordons aux choses. Nos valeurs représentent tout ce qui est précieux et important à nos yeux. Les circonstances peuvent influencer la valeur que nous attribuons aux choses. La pénurie ou l’abondance, par exemple, influence grandement notre système de perception et notre sens des valeurs. Si vous étiez assoiffé(e), quelle valeur accorderiez-vous à une bouteille d’eau dans un supermarché ? Et en plein milieu du désert ?


Quand nous pensons à nos valeurs, nous pensons à ce qui nous semble important dans la vie. Chacun de nous accorde plus ou moins d’importance à une valeur particulière (par exemple la réussite, la famille ou la bienveillance). Une valeur peut être très importante pour une personne et sans importance pour une autre. Nous avons tous déjà entendu l’expression « nous n’avons pas les mêmes valeurs », cela implique que les valeurs sont propres à chacun. Certains facteurs sont donc susceptibles de les influencer. L'âge des personnes notamment a une importance sur le poids donné à certaines valeurs. Ainsi, les personnes plus âgées accordent généralement plus d'importance aux valeurs de conservation (tradition, sécurité, santé…), tandis que les jeunes accordent plus d'importance aux valeurs d'ouverture et de changement (autonomie, stimulation, nouveauté…). D’autres facteurs comme l’éducation, la culture et le vécu personnel, expliquent en grande partie la différence d'importance accordée aux valeurs selon les individus.


Les valeurs sont classées par ordre d’importance les unes par rapport aux autres. Nous avons chacun notre propre hiérarchie de valeurs, établie par ordre de priorité. Cette hiérarchie nous est propre et elle nous caractérise d’une certaine façon. Accordons- nous plus d’importance à notre famille ou à notre carrière, à la nouveauté ou à la tradition ?


Les valeurs sont donc très personnelles cependant certaines valeurs sont considérées comme universelles. Ces valeurs fondamentales correspondent à autant de besoins essentiels à l’être humain. Elles sont indispensables à satisfaire pour garantir notre équilibre et notre épanouissement. Parmi ces valeurs partagées par (presque) tous, on retrouve l’autodétermination, la sécurité, la bienveillance, la justice… Le psychologue social S. Schwartz a proposé en 1992 une « théorie des valeurs universelles » comprenant 10 valeurs fondamentales. Théorie qu’il a enrichit par la suite pour parvenir à 19 valeurs universelles.


Les valeurs sont à la fois stables et dynamiques. Elles s’inscrivent profondément en nous et elles nous caractérisent mais elles sont également amenées à évoluer avec le temps. Leur évolution se produit sur un cycle long, souvent en lien avec des périodes charnières de notre existence. C’est la raison pour laquelle il peut être intéressant « d’actualiser » ses valeurs tous les 5 ans environ.


Dans le cadre de mes accompagnements, j’utilise différents outils afin de faire émerger les valeurs principales de mes clients. Tout d’abord, le questionnement spontané permet bien-sûr de mettre à jour certaines des valeurs les plus importantes. Je vais également m’assurer que ces valeurs sont bien les valeurs fondamentales de la personne et pas celles suggérées par la société, l’éducation ou tout autre conditionnement. J’utilise différentes approches afin de faire émerger les valeurs fondamentales.


Je propose une visualisation guidée, sous forme hypnotique, qui permet à la personne de se connecter à son « monde idéal », de constater et de vivre les valeurs importantes pour elle qui sont pleinement satisfaites et qui rendent son monde si spécial.


J’amène également la personne à se reconnecter aux héros de son enfance. Quelles valeurs émergent de ses contes et histoires favorites ? Quelles valeurs sont véhiculées par ses mentors ou personnages préférés ? Les valeurs qui nous ont touchées dans cette période de notre vie sont des valeurs auxquelles nous sommes sensibles naturellement. Elles sont encore préservées de l'influence extérieure.


En voyageant encore sur la ligne du temps, j’invite aussi la personne à se projeter dans le futur pour définir les valeurs qu’elle souhaiterait transmettre à ses êtres chers avant de quitter ce monde. Quel héritage éthique, social, spirituel… souhaite-elle laisser derrière elle ?


Après ce travail d’émergence des valeurs, la personne est à même de faire la synthèse des valeurs communes aux différentes approches. Elle peut également conserver les valeurs qui lui semblent vraiment importantes mais si elles n’apparaissent qu’une seule fois au cours des exercices. La personne va être alors en mesure d’établir une hiérarchie intuitive de ses valeurs essentielles. Mon travail de questionnement permet ensuite de faire le point concernant le temps consacré à chacune des valeurs et leur niveau de satisfaction. La PNL permet de savoir quelle expérience précise en terme sensoriel est liée à cette valeur. Elle fait apparaitre les comportements concrets qui permettent à la personne de savoir que ses valeurs sont bien satisfaites. La PNL met à jour ce qui concrètement lui en apporte la preuve.


Il est vraiment important de faire préciser par la personne elle-même ce qui lui permet de savoir que sa valeur est satisfaite, car des personnes qui partagent apparemment une même valeur ne mettent pas forcément les mêmes comportements, ni le même sens derrière cette valeur.


Le travail de coaching et les prises de conscience qu’il facilite vont permettre d’identifier les valeurs qui sont pleinement réalisées et celles qui demandent à occuper plus de place (avec les comportements concrets pour le satisfaire). Il est parfois surprenant de constater l’importance que revêtent certaines valeurs après les avoir vraiment considérées. A l’inverse, des valeurs qui nous paraissaient essentielles de prime abord, peuvent être finalement reléguées assez loin dans notre hiérarchie. A partir de là, une nouvelle hiérarchie de valeurs va prendre forme et mener la personne vers une vie plus en accord avec ses aspirations profondes.


Les valeurs servent également d’étalon ou de critères. Nos valeurs, et les critères pour les satisfaire, nous permettent d'apprécier, d'évaluer, de choisir une personne, une chose, une situation, une action… Nous décidons de ce qui est bien ou mal, légitime ou injuste, de ce qui en vaut la peine ou non en fonction des conséquences possibles pour les valeurs importantes pour nous. Mais nous avons rarement conscience de l’impact des valeurs sur nos décisions quotidiennes. Les valeurs deviennent conscientes quand les actions que nous envisageons ou les situations que nous vivons conduisent à des conflits entre différentes valeurs que nous chérissons.


En PNL, on utilise « le modèle des parties » afin d’harmoniser les conflits intérieurs. Le modèle des parties est une représentation métaphorique de notre fonctionnement inconscient. Nous sommes parfois tiraillés entre différentes parties de nous-mêmes qui ne désirent pas la même chose ou qui envisagent des stratégies différentes pour y parvenir. Ces conflits internes génèrent souvent des blocages, nous empêchant de faire ce que nous aimerions. A l’inverse, ces conflits peuvent nous pousser à continuer de faire quelque chose que nous souhaiterions sincèrement arrêter.


Prenons un exemple pour illustrer ce genre de combat intérieur. Une personne ne sent pas épanouie dans son travail mais apprécie les revenus confortables que lui procure celui-ci. Elle satisfait ainsi sa valeur d’autonomie et de sécurité financière. Elle aimerait lancer sa propre activité dans le domaine qui l’a toujours passionné mais n’arrive pas à franchir le pas. Une partie d’elle n’est pas satisfaite. Ses valeurs de réalisation et d’entreprenariat ne sont pas nourries. Par conséquent, elle végète dans son travail actuel, refuse les possibilités d’évolution et se sent démotivée. Alors que faire ? Seule la personne a la réponse à cette question mais mon travail de coaching peut lui permettre d’y voir plus clair. Il existe plusieurs protocoles PNL spécifiques au type de conflit vécu intérieurement. Toutes ces techniques visent à satisfaire les fonctions positives des parties en jeu, tout en supprimant les comportements limitants, afin de rétablir la paix et harmonie chez la personne.


Chacun de nous est en permanence en train d'attribuer un sens à ce qu'il vit. Cette attribution de sens est faite en cohérence avec notre vision du monde et nos valeurs. Nos comportements et nos émotions découlent des évaluations faites à partir de nos valeurs et de nos critères pour les satisfaire. Ils dépendront de la satisfaction ou non satisfaction de nos critères et de nos valeurs. Les valeurs sont intimement liées aux émotions. Les personnes pour qui la justice est une valeur importante seront en état d’alerte lorsqu’elle sera menacée, révoltées quand elle ne sera pas respectée, apaisées quand elles pourront l’exercer.


Les valeurs sont également de puissants leviers de motivation. Pour Frédéric Hudson, philosophe et écrivain, ayant grandement œuvré dans le développement personnel et le coaching, il existe 6 grands pôles qui nous alimentent en énergie. Six sources en corrélation directe avec nos valeurs fondamentales et nos passions. Autant de sources qu’il est nécessaire d’entretenir et de développer afin d’éviter qu’elles ne se tarissent au fil de notre vie et des évènements.


Dans les phases de transition, nous sommes amenés à réviser notre échelle de valeurs, et à sélectionner celles qui correspondent au nouvel élan que nous souhaitons donner à notre vie. Généralement deux ou trois pôles sont favorisés par rapport à un objectif. Pour notre épanouissement personnel et notre motivation, il est utile de les identifier afin de les alimenter. Tout comme il est conseillé d’être conscient des autres sources existantes et de s’ouvrir à elles.

Voici les 6 valeurs « énergie » proposées par Frédéric Hudson :


La Réussite = C’est travailler, poursuivre un but, atteindre ses objectifs, gérer des projets, agir, faire preuve d’ambition, se dépasser, être tourné vers des résultats, générer des revenus, obtenir de la reconnaissance …


L’intimité = C’est aimer, être relié, prendre soin, vivre une relation d’intimité, se sentir proche, créer un couple, fonder une famille, développer une amitié …


La recherche de sens = C’est être entier, intègre, trouver l’unité, la paix de l’esprit, l’introspection, faire confiance aux forces de la vie, développer sa sagesse et sa dimension spirituelle, faire fructifier ses talents, répondre à ses propres besoins …


La compassion et la contribution = C’est se donner pour les autres, améliorer le monde, aider, nourrir, apporter une contribution sociale, écologique ou humanitaire, donner de son temps, laisser un héritage …


Le jeu et la créativité = C’est utiliser son imagination et son intuition, s’exprimer, s’amuser, être spontané, original, expressif, drôle, célébrer la vie, développer son côté artistique, être curieux, joyeux, laisser son enfant intérieur s’exprimer …


Le pouvoir personnel = C’est l’estime de soi, la confiance en soi, l’amour de soi, l’identité, le besoin d’affirmation, de réaliser des projets, avoir un impact sur les autres, avoir le courage d’être soi-même …


Le travail en coaching consiste à aider la personne accompagnée à repérer les énergies qui pourraient alimenter son fonctionnement limitant et celles à activer pour nourrir son objectif. Les énergies à développer en priorité vont dépendre de l’histoire personnelle du client et du moment de vie dans lequel il se trouve. Lorsque les énergies ne sont pas évidentes à identifier, le plus simple est de procéder par élimination afin de n’en garder que 2 ou 3. Pour renforcer les valeurs choisies, j’aide la personne à définir 5 petites actions par valeur, soit 10 à 15 actions au total qui vont la nourrir en énergie dans son quotidien et dans la réalisation de son objectif. Certaines de ces actions se répéteront quotidiennement alors que d’autres seront mises en place de façon hebdomadaire ou mensuelle. Je prête attention à ce que ce les actions choisies soient relativement simples à réaliser, car l'idée est de générer de l'énergie et non d’en consommer davantage.


Si vous avez besoin de revenir à l’essentiel, de vous assurer d’aller dans la bonne direction, de vous sentir aligné(e) avec ce qui est vraiment important pour vous, je serai ravi de vous accompagner à vous reconnecter à vos valeurs essentielles pour que vous ressentiez plus d’harmonie et de sérénité.


Eric, coach de vie PNL et praticien en hypnose Ericksonienne


*En PNL, on parle également d’alignement sur les niveaux logiques. Les niveaux logiques ont été illustrés par Robert Dilts dans sa fameuse pyramide. Ils représentent les différents niveaux de conscience de l’expérience humaine et les liens qui existent entre eux. Pour plus d’informations sur la pyramide des niveaux logiques, consulter l’article « La pyramide des niveaux logiques de Dilts ».


135 vues0 commentaire